Mercredi 11 juillet 2018, plongée sur l’épave de la frégate Laplace

Une plongée en milieu de semaine, ça sent les grandes vacances…

Beaucoup de vie et une bonne visibilité au programme.

Tacauds et vieilles, les incontournables d’une épave bretonne.

L’étrave toujours aussi profilée.Rendez-vous à l’ancre ?

Le flanc tribord est toujours recouvert d’anémones marguerites.

La cassure, lieu de l’explosion laisse de mieux en mieux voir les machines.

Ainsi que l’intérieur par transparence.

Une bielle immobilisée pour toujours.

Des araignées squattent.

Les lieus jaunes patrouillent toujours vers les hélices et le safran.

Ewen s’est remis à l’eau et commence sa formation du N2

Vieilles et daurades tranquilles.

Les restes du château sont sortis du sable et sont bien visibles cette année.

dendrodoris, le plus gros des nudibranches et méduses (pour nourrir les poissons-lune)

A plouf, Bernard

Les commentaires sont fermés.