plongée à 32 mètres sur l’épave du Walter

50 minutes de trajet, la chaine de la ligne de mouillage qui s’emmêle, on se replace et cette fois c’est la bonne…

J’aime surtout l’avant de cette épave qui est encore en très bon état.

Le canon de la proue est tombé sur le sable il y a quelques années déjà.Comme le bateau est couché sur son tribord, voilà ce que l’on voit,

et voilà ce que ça donne quand on fait pivoter l’image de 90°.Les congres sont-ils partis chasser ? La chaudière est vide.

D’autres se cachent dans le puits de la ligne de mouillage ou dans un dispositif sous la coque. (prise d’eau pour le refroidissement des moteurs ?)

L’arrière ressemble à un alignement de menhir.

L’hélice est encore bien visible.

Bravo à Ewen pour son niveau 2, c’était sa plongée de validation. Il est temps de passer au palier de décompression

De bons souvenirs, Bernard Grandclaudon, pour Saint-Cast Plongée

      

Les commentaires sont fermés.