araignées, botrylles, grondin et roussettes au fort Lalatte

Elles sont arrivées en nombre ce weekend,
jusque dans les zostères.
Le botrylle étoilé, une ascidie coloniale : autour de chaque cloaque habitent quelques individus. La colonie se partage une grande tunique généralement sombre.
Quand la colonie s’installe sur une éponge encroutante orange, les individus deviennent orange aussi, c’est joli.
Le grondin se promène sur le gravier,
avant son envol majestueux.
Les roussettes dorment encore en attendant des jours plus chauds.
Le gobie pense être invisible sur le sable, les feuilles de zostères mortes le trahissent.

photos de Bernard Grandclaudon

Les commentaires sont fermés.