plongée sur le M4600 du 17 mai 2014

Aujourd’hui quelques veinards de Saint-Cast Plongée ont plongé sur l’épave du dragueur de mines de la Krigsmarine, le M4600. OLYMPUS DIGITAL CAMERAL’épave n’est pas facile à repérer au sondeur. OLYMPUS DIGITAL CAMERAAprès une vingtaine de mètres de descente, on arrive devant une importante masse métallique. On approche de la chaudière ronde aisément identifiable. OLYMPUS DIGITAL CAMERAChaque trou est occupé par une blennie. OLYMPUS DIGITAL CAMERADans un des trois gros orifices de la machine habite un sympathique congre. OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAEn se dirigeant vers l’arrière du bateau, on passe sur les engrenages du treuil de dragage.OLYMPUS DIGITAL CAMERA Pour assurer le déminage, deux navires naviguaient en parallèle avec un câble électrique entre eux qui déclenchait l’amorçage des mines magnétiques. OLYMPUS DIGITAL CAMERAUn beau homard réside dans les poutrelles de la poupe. OLYMPUS DIGITAL CAMERADes vieilles profitent comme nous de l’absence de courant pendant la durée de l’étale. OLYMPUS DIGITAL CAMERAPrès des tôles se développent des roses de mer. Bref beaucoup de plaisir pour cette exploration.OLYMPUS DIGITAL CAMERA Bernard Grandclaudon, pour Saint-Cast Plongée

Les commentaires sont fermés.