le Walter

C’est un petit comité d’initiés qui descend aujourd’hui sur l’épave du Walter, à 35 m de fond.

Départ du port de Saint-Cast sous le soleil, comme d’habitude.
Patrick, notre pilote a choisi l’avant de l’épave et voilà ce que nous apercevons en arrivant.
Au dessus, des lieus, sont à l’agachon au milieu d’un banc de tacauds.
A l’intérieur, on peut voir l’accès à la cale
Les congres habitent tous les recoins possibles.
On n’en voit parfois que le bout de la queue.
Monsieur Coquette n’est pas loin de Madame dont on aperçoit le dos.
Comme sur toutes les épaves de cette génération, on ne peut pas louper la chaudière avec ses boulons énormes.
La salle des machines ne ressemble plus à grand chose.
On identifie aisément l’hélice à moitié ensablée.
Il est temps de s’orienter vers la surface.
Pendant le palier, on peut observer
une superbe méduse.

Les commentaires sont fermés.