Plongée sur l’épave du Frémur, le 8 août 2018

Oui, il ne reste plus grand chose de ce sablier de la TIMAC qui a été dynamité.Ce n’est pas une raison pour ne pas y aller !Ce qu’il reste sert de récif à de nombreux habitants. A commencer par les tacauds.Un congre habite même l’avant de l’épave. Nous le voyons nager en pleine eau. 

Vieilles et blennies.

   

De nombreux pétoncles s’envolent à notre passage. Notez ces petits yeux qui nous regardent (Les petits points noirs brillants)

A plouf,

Bernard

Les commentaires sont fermés.